mercredi 19 septembre 2012

Ecriture de l'histoire et révolution tunisienne

 Faut-il réécrire l'histoire après chaque révolution, guerre de libération, bref, à chaque changement de pouvoir ? Quelle est la demande d'histoire dans la Tunisie d'aujourd'hui ? Les historiens de profession ont-il vocation à répondre  à cette demande de grand récit national destiné à souder une communauté ?L'histoire académique et savante n'a-t-elle pas son tempo propre ?


Ci joint un lien vers un excellent article de notre collègue l'historienne tunisienne Kmar Bendana sur la demande d'une réécriture de l'histoire dans la Tunisie d'après la révolution, écrit à l'issue d'une table ronde demandée par la Présidence de la République.

Le lien donne accès à son blog ainsi qu'à l'émission de France Culture où elle s'est exprimée récemment à propos, notamment, de la sauvegarde et de l'ouverture des archives de la police, des syndicats, et des administrations.

Aucun commentaire: