lundi 5 septembre 2011

Un workshop lié à la thèse de Thaise Valentim à Belo Horizonte


Un  colloque sur le thème Mémoire, patrimoine et mondialisation, consacré aux usages des cultures populaires  traditionnelles dans l'économie symbolique de  la mondialisation aura lieu aura lieu le 8 e 9 septembre, à L’Université Fédérale du Minas Gerai, à l'initiative de Thaise Valentim, doctorante à l'université de la Sorbonne nouvelle Paris3, Ecole doctorale "Arts et médias" dans le cadre de la co tutelle de sa thèse consacrée aux transformations  des cultures populaires traditionnelles. Thayse Valentim effectue une étude comparée du Festival de musiques celtiques de Lorient et d'un festival de musiques populaires la région de Belo Horizonte.

Il se tiendra à l'Université fédérale du Minas Gerai et au « Museu Abilio Barreto » (http://www.amigosdomhab.org.br/). Les invitées sont :  Laura Maciel (UFF, Rio de Janeiro) , Mirna Busse (Fundação Santo André , Sao Paulo), Rosâgela Tugny (Ecole de Musique UFMG), Isabel Casemiro ( Président du Groupe de  Congado « Treze de Maio ») , Regina Helena (co-directrice de la thèse, professeur à l’UFMG) et Catherine Bertho Lavenir, co-directrice de la thèse, Université Sorbonne nouvelle Paris3.


La Mairie de la Ville de Belo Horizonte,  le secrétariat de culture de la ville,  sont partenaires de ce colloque afin de promouvoir des débats autour du patrimoine et  de la mémoire. L'ouverture des  portes de l’université aux représentants de la politique culturelle permettra l'échange de points de vue sur les concepts et les pratiques entre les chercheurs,  la communauté, et le gouvernement.


Aucun commentaire: