lundi 24 novembre 2008

Intervention au séminaire d'Eric Maigret


Lundi 24 novembre. 17 H 30-19H 30 "La Fiction comme trace : schéma d'analyse historique d'une série télévisée". Voir documents précédemment postés sur ce blog
Schéma d’analyse d’un document audio visuel (fiction)
"L'eau qui dort ": L'enquête se déroule à Paris. Une femme a disparu d'une clinique psychiatrique. Un corps est retrouvé dans la Seine aux environs de Montereau. Les suspects appartiennent à la bourgeoisie cossue. Un médecin psychiatre proprietaire de la clinique. Son frère ... INA 1963
Introduction - Problématique.

Cerner un problème relativement vaste ( ex. l’identité masculine- les transformations sociales dans la France des années 1960 ...)
Décliner des questions plus précises. Ex : la figure du héros masculin dans les fictions télévisées françaises des années 1960.
Constituer un corpus : trois, dix ou vingt épisodes de séries. Par exemple les Cinq dernières minutes et des Commissaire Maigret. Justifier la composition du corpus et ses limites.
Visionner l'oeuvre ; attention à l’édition. Quelle source : collection INA, séries retrospectives ?.

Lire des ouvrages de référence.
- sur la question générale ( l’identité masculine; l'histoire sociale )
- sur le média : la télévision
- sur le genre : la série, la dramatique; aller chercher des analyses des genres littéraires.
But : être capable de contextualiser correctement les éléments observés;

savpoir "emprunter" des schémas d'analyse académiques.
Ensuite ...

Procéder à l’analyse de chaque élément du corpus selon le schéma suivant :
1° Contexte général 2° Contexte particulier ( histoire du cinéma) 3° Analyse du film 4° Réception 5° Conclusion (revenir sur les questions posées dans l’élaboration de la problématique)
Contexte général
Articuler la temporalité en fonction de la question posée. Exemples :
la masculinité : XXe siècle en occident; les séries : les années ORTF.
TOUJOURS EVITER DE REMONTER AUX CALENDES GRECQUES

Contexte particulier ( interne à l’histoire de la télévision et du genre).
- la production des fictions dans les années 1960; leur rôle dans la grille des programmes;
- l’adaptation d’un texte littéraire
- le genre policier

3°. Analyse de l'oeuvre
- Enjeu en termes de forme
Par rapports aux codes du recit policier : quel sous-genre ( mystery novel ? suspense ? ): novateur, traditionnel ?
Quelle est la source principale du " plaisir du texte" ? comment le rattacher aux formes connues de reception de la littérature populaire (attention distante - A M Thiesse, parodie, ironie )
Forme télévisuelle : adresse au spectateur; insertion dans la forme du jeu.
- Enjeu en termes de contenu .

Quel récit ?
- Approche en fonction de la question posée. Ici on va par exemple privilégier les personnages masculins
- le héros ( qu’est-ce qu’un héros ?)
- les personnages secondaires
- le rapport d’autorité
- le rapport aux femmes ….
Analyse d’une séquence

Plans – Image – Dialogues – Musique
Choix de la séquence : choisir une séquence qui fait émerger des réponses aux questions posées ( relations avec les femmes, autorité, fragilité …)
La dimension esthétique a une importance ( plans, montages, musique ...)
La signification peut aussi être recherchée dans la distance aux normes.

4° Réception
- mesure directe ( enquêtes d’audience)
- mesure indirecte : l
a critique . Critique populaire, critique savante.
Attention aux concepts utilisés : "identification" des spectateurs aux héros, "modèles" de comportements, fiction comme " reflet" de la société : autant de formules à ne pas utiliser ou à utiliser seulement après les avoir discutées.
Conclusion […]... Si tout va bien on constatera que cet épisode a un sens, qui peut être analysé lorsqu'il est remis dans le contexte de sa production ; les résultats de l’analyse peuvent être introduits dans une réflexion sur la problématique générale de la représentation des masculinités citée en entrée.

Aucun commentaire: