lundi 23 janvier 2017




"Histoire du cinéma : l’émergence du Nouvel Hollywood (M4SC01)
Le lundi par quinzaine- C Bertho Lavenir

Programme du cours 

Il s’agira d’étudier un moment de mutation de l’économie pratique et symbolique du cinéma américain : le déclin, du modèle classique hollywoodien et l’émergence d’un « Nouvel Hollywood », ouvrant la voie aux blockbusters des années 1980. On verra comment les évolutions des dispositifs techniques, de l’organisation économique des studios et la mutation du système de censure ouvrent la voie à de nouveaux réalisateurs et à de nouveaux genres cinématographiques.  

Cours n° 1 Introduction – Le modèle classique Hollywoodien.
 Film Mae West Belle of the Nineties, 1934 –

Cours n° 2 Hollywood dans les années 1950. L’ébranlement du système de censure.
Film : Otto Preminger, The Moon is blue, 1953

Cours n° 3 L’importation des films d’auteur et l’émergence des nouveaux producteurs et réalisateurs
Film : à préciser

Cours n° 4 Le rating system et ses effets pervers : cinéma érotique et classement X
Film : à préciser

Cours n° 5 Les films de la « Blackexploitation »
Film : à préciser

Cours n° 6 A la recherche du Blockbuster
Film : à préciser

Cours n° 7 Figures du nouvel Hollywood : F. F Coppola, G Lucas, M. Scorsese
Film : The Godfather, M. Scorsese,1972

Cours n° 8 Figures du Nouvel Hollywood : F. F Coppola, G Lucas, Scorsese (suite)
Film :Apocalypse Now, F F Coppola, 1979

Cours n° 9-10-11-12 Présentation de travaux d’étudiants

-----     
Evaluation 
-   Devoir sur table : questions de cours et/ou commentaire d’un document

-  Travail en temps libre. Choisir un film en fonction des problématiques abordées en cours. Identifier sa problématique propre et l’analyser en présentant en particulier ses conditions de production, sa place dans le genre auquel il appartient, les choix esthétiques du réalisateur, la réception critique et grand public. 8 pages maximum.




Mae West
De Broadway à Hollywood












Problématique
  • Culture populaire/industrialisation de la culture
  • Hollywood et l’industrialisation de la culture
  • La censure, un enjeu economique
  • Représentations des femmes dans le cinéma des années 1930
Rappel : Hollywood et
l’industrialisation de la culture
• Le ‘système des studios’ après 1930 • Apparition du parlant
• La faillite des studios
• A la recherche d’un «grand public » • Scandales des années 1920

• Le code Hayes

Représentations des rôles féminins
  • Référence,Peter N.Stearns, AmericanCool. Constructing a Twentieth-century Emotional Style, NYU Press, 1994, 366 p.
  • ‘VictorianStyle»:combinaison de

    -grande intensité émotionnelle 
    -restrictions concernant le sexe

     -contrôle du corps
     L'émotion offre l’occasion de s’affranchir des standards rigoureux appliqués aux autres domaines

Nouvelle culture des années
1920
  • Manuels de « savoir vivre » pour les classes moyennes
  • Dans le mariage l’accent est mis sur la compatibilité sexuelle et la satisfaction légitime des désirs
  • Redéfinition de la féminité en termes de sexualité
« Roaring Twenties »
  • Libération symbolique des corps féminins: plus de corsets, jupes courtes, cheveux coupés
  • Nouvelles formes de travail féminin depuis la guerre
  • Milieux du théâtre et ducinéma: affranchissement des contraintes victoriennes; divorces et remariages éclair; Patty « Fat » Arbuckle et la mort d’une starlette
Crise des années trente
Gold Diggers of 1933 :
La chasse au riche mari comme stratégie légitime

Code Hayes : l’enjeu
• Excitation /violence/sexe/ 
-figures contemporaines de l’urbanité (gangster) : public urbain/jeune/masculin
*représentations post-victoriennes de la famille/ 
- contrôle sexuel/émotions/conformisme familial/social : public familial/féminin/middle class/rural/urbain

II. Le film
Mae West
  • Arrive à Hollywood en juin 1932.
  • Carrière de chanteuse de revue et de music hall.
  • Six ans comme actrice à Broadway; succès de scandale;
  • Dernière pièce sur une histoire d’amour interraciale The constant sinner; tombe après 64 représentations.
Mae West
  • Crise à Broadway. Hollywood. 36 ans;
  • Le Hays Office (censure) a officiellement averti les studios qu’ils considèrent West comme « pornographe » et ne veulent pas d’elle dans les films
  • Elle n’est ni mince ni une brune « européenne », figures féminines à la mode
Mae West
  • Elle a un contrat Paramount pour un seul film surtout grâce à son ami Georges Raft.
  • La presse spécialisée et Louella Parsons la trouvent trop grasse, trop blonde et trop vulgaire
  • S’installe à Hollywood dans un appartement qu’elle conservera. Extravagant : peau d’ours polaire, statues de nus, et miroirs au plafond dans sa chambre.
  • Reçoit beaucoup de messieurs:ils doivent avoir quitté la maison au petit matin...
Mae West auteur
• Elle n’a plus le temps entre 1933 et 1936 sommet de sa carrière d’écrire des scripts pour elle-même come elle le faisait à Broadway et donc donne des règles à ceux qui travaillent pour elle.
Intéressant :on comprend comment se construit le personnage d’une star
Des recommandations à lire en fonction des codes communs de la féminité
• Elle écrit : « Mae West ne peut jamais prendre le mari d’une autre femme, courir après un homme, jouer un rôle de mère, exposer ses membres, être repoussée par un autre personnage. M. W. doit toujours se sortir de la situation avec une grâce royale, émerger totalement triomphante de chaque rencontre et faire rire l’audience »

Mae West, le personnage
• Autres règles : son personnage n’a pas de parents mais un passé secret, éventuellement chargé de crimes et plein d’amants; elle n’a jamais le cœur brisé; elle est riche et les hommes la couvrent de cadeaux; elle ne meurt jamais, ne souffre pas, n’a pas peur, n’est pas trompée et jamais, jamais ne peut être mariée...

Mae West à l’image
  • Un film avec elle requiert une «entrée » : dix minutes de préparation pendant lesquelles les hommes célèbrent sa beauté et les femmes méprisent son style de vie.
  • Elle apparaît et ensuite « s’empare » du film. Elle est dans toutes les scènes où elle occupe toujours la vedette, même en dépit de la vraisemblance ou de l’intrigue.
  • Première idée adapter son grand succès de Broadway « Diamond Lil ».
  • Pb : le Hayes Office l’avait mis à l’index depuis 2 ans
  • Paramount demande cependant à John Bright (The Public Ennemy, 1931) de l’adapter
  • West veut contrôler chaque mot. Conflit; Bright est renvoyé
  • Deux fragilités de West
  • -veut être un auteur (or le schémade sa pièce est celui d’un mélodrame 1880’s)
  • -sa vie dissolue (tout le monde l’est à Hollywood mais elle sort du cercle des acteurs : elle invité des hommes d’affaires, des héritiers mais aussi des artistes inconnus et des sportifs noirs. Or Hollywood se sent "upper class" et est ouvertement raciste.
  • West vient de Brooklin;son pere est un boxeur, puis detective puis agent immobilier; à neuf ans joue comme enfant dans des mélodrames populaires
  • Elle adore le vaudeville, à 15 ans part en tournée; puis monte un numero avec un jazzman; se marie secrètement (et refusera de le dire)
  • Débute à Broadway avec une revue «A la Broadway » dans un théâtre nommé « Folies Bergères ». Le manager est Jesse Lassky futur directeur de la Paramount
  • Chante, danse,comédie
  • Attrait : le sexe. Sa voix typée languide est combinée avec des costumes qui moulent ses formes et des gestes marque de fabrique : une main derrière la tête, l’autre sur la hanche. (hip)
  • Elle emprunte un dehanchement (suggestive wiggle) lorsqu’elle danse aux danseuses noires de cabaret
  • Elle écrit elle-même une pièce intitulée «Sex» qui atteint en 1926 385 représentations malgré des critiques scandalisées (l’héroïne est une prostituée de Montreal qui vit avec un maître chanteur noir et aime un officier de marine...)
  • La pièce est attaquée par la Croisade pour la suppression du vice: elle fait de la prison (8 jours) pour « corruption du moral de la jeunesse »
  • Hays se rend compte que la Paramount veut adapter Diamond Lil et entend combattre pour que le film soit « safe ».
  • 1932 Banqueroute; le nouveau patron Cohen essaye de sauver le studio avec des films « de femmes » : « mauvaises femmes » qui vivent dans le luxe : Back Street, Possessed, Blonde Venus, films qui rapportent
Les Hays Office et Mae West
  • Le Hays Office revise touts le script;la traitedes blanches devient fausse monnaie; on insiste sur le côté 1890; l’officier de l’Armée du salut tenté par l’héroïne devient un simple travailleur social , ...
  • West rend toutes les coupes encore plus suggestives; Hays est furieux à la première vision; le pb avec elle n’est pas ce qu’elle dit mais comment elle le dit.
  • Particulièrement furieux vis à vis de la chanson « Un type qui prend son temps »
  • L’affiche dit « hitting the high spots in lusty entertainment» Zukor et Arthur Mayer se disputent sur le sens de « lusty »
  • Grand succès de 1933 She done it wrong
La réaction puritaine
  • Election de Roosevelt
  • Publication du livre « Our movies make children » enquete « scientifique » de 1929 et 1933 . Vulnérables les jeunes filles qui apprennent à « tenir une cigarette comme Nazimova, sourire comme Norma Shearer, jouer des yeux comme Joan Crawford »
  • Hays recrute Joseph Breen, croisé moral catholique conservateur, antisémite
  • Le sceau du comité est indispensable avant diffusion (accord interne)

  • S’attaque au projet en cours une adaptation de The constant sinner, qui sera Belle of the Nineties
  • Breen rejette entièrement le premier script comme vulgaire, obscène, glorificationd e la prostitution, des criminels, et du crime impuni
  • Changements
  • RubyCarter n’est plus une prostituée
  • TigerKid n’est plus un ex-gangster en même temps qu’un boxeur
  • On enlève une scène où elle vole de l’argent et une autre de baisers langoureux
  • Breen est furieux de la séquence de cinq jours au lit
  • On enlève la scène ou après avoir flirté avec un homme elle lui demande « quel est votre nom? »
  • Et même Ruby et Tiger Kid se marient légalement à la fin
  • Ne reste rien de l’histoire; que des phrases choc et des numéros musicaux avec Duke Ellington et son orchestre noir qu’elle a imposés.
    Mae West & Duke Ellington - My Old Flame (1934)
    Ce sera le dernier film de West qui se passera dans les bas fonds
  • Le suivant Klondike Annie sera aussi sauvagement censuré or West perdait sa raison d’être en cessant d’être une bad girl.
  • Elle fait des films mais en 1943 retourne à la scène; Breen a gagné


dimanche 22 janvier 2017

Master 2 Recherche
Cours M9A302 "Médias, culture, patrimoine" Scandales et censures 
Lieu : censier Salle 443
Date : les mercredi de 9h 30 à 11h 
Enseignante Professeur Catherine Bertho lavenir

 Calendrier des séances 

Date : 18 janvier 2017
Cours n°1 Introduction. Morale et Ethique : la mesure de la transgression
Texte de référence : Jacqueline Lalouette ‘Ethique’ voir ‘Morale’ dans Christian Delporte,Jean-Yves Mollier, Jean-François Sirinelli (dir.), Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, 2009

Date : 25 janvier 2017
Cours n° 2 : Littérature (1)
L’intellectuel engagé : une éthique de la dénonciation
Texte de référence : Pascal Ory, Les intellectuels en France de l’Affaire Dreyfus à nos jours, 1997 ; Régis Debray, I.F suite et fin, 2002


Date : 1er février 2017 
            Cours n° 3 : Littérature (2). Ecrire dans un régime totalitaire
Ecrire en URSS : violence polymorphe de la censure
Texte de référence : C. Bertho Lavenir, Revolution. Cent ans d’octobre rouge, 2016

Date : 8 février 2017
Cours n° 4 : Arts plastiques. L’Académie : un méchant bien accommodant – Le surréalisme et l’institution du scandale - L’art conceptuel : pratiques de la provocation
Voir : Les grands scandales de l’histoire de l’art, Beaux-Arts édition, 2008

Date : 15 février 2017
Vacances d’hiver

Date : 22 février 2017
Cours n°5 : Photographie. Qu’est-ce qui fâche au XXIe siècle ? Reconstitutions et déplacement des limites – religieuses ; -nationales ; - sexuelles et de genre.
Voir Une histoire juridique et éthique de la photographie, Actes Sud.

Date : 1er mars 2017
Cours n°6 : Cinéma, Censure et industrie : les trois états de Hollywood. Les courbes de Mae West
Voir : Jean-Luc Douin, Dictionnaire de la censure au cinéma, 1998

Date : 8 mars 2017
            Cours n°7 : présentation d’étudiants- champs culturel USA-Canada
Date : 15 mars 2017
Cours n° 8 : présentation d’étudiants – champs culturel Asie
Date : 20 mars 2017
            Cours n° 9 : présentations d’étudiants – champs culturel Europe- Afrique
Date : 29 mars 2017
Cours n° 10 : présentation d’étudiants – champs culturel Amérique du Sud-Moyen-Orient
Date : 5 avril 2017
            Vacances Paris.3
Date : 19 avril 2017

            A préciser